photo de la psychologue corinne girard

Corinne Girard, psychologue à Angers

Laissez moi me présenter et vous raconter le parcours qui m'a mené jusqu'à vous.

Psychologue de formation, j’ai longtemps accompagné des personnes en souffrance sociale et psychique du fait de leur situation de précarité (chômage, RMI…).

Puis j’ai complété mon parcours par le soutien d’équipes pluridisciplinaires au sein de la fonction publique territoriale.

Dans ce cadre je recevais les candidats à l’adoption et les familles d’accueil potentielles pour un avis sur leur agrément.

J’accompagnais aussi les enfants dans le cadre du placement.

Je me suis aussi intéressée à la précocité intellectuelle et ses conséquences en matière d’adaptation scolaire.

Pour moi évaluer le QI de son enfant, ce n’est pas mettre un chiffre sur un fonctionnement intellectuel, c’est permettre à l’enfant et à ses parents de comprendre ses forces et ses axes d’amélioration. Envisager des hypothèses de travail sur les difficultés, proposer des solutions.

Pour l’enfant, les parents ou même les enseignants, comprendre comment fonctionne l’enfant, c’est aussi ne pas l’enfermer dans une étiquette et mieux l’accompagner au quotidien.

Ces expériences m’ont naturellement amenée à chercher une méthode de soutien thérapeutique basée sur mes propres valeurs (le respect de l’individu au delà de son image sociale, une confiance absolue en la capacité de chaque être humain de trouver son chemin de vie et de le réaliser).

C’est donc avec un réel bonheur que j’ai suivi la formation de thérapeute centrée sur la personne selon la théorie de Carl Roger.

Mon Approche thérapeutique

Dans l’approche rogérienne, le thérapeute se doit d’être un exemple d’authenticité pour son patient, à la fois pour éviter tout langage paradoxal et pour signifier au patient qu’il est, lui aussi, un être humain.

Il doit donc y avoir correspondance au plus près, entre l’expérience et la prise de conscience, selon les termes de Rogers congruence entre le Moi-Idéal et le Moi-Vécu du thérapeute, le premier se référant aux conceptions idéales de soi, et le Moi-Vécu au… vécu.

Forte de cette nouvelle technique qui est devenue pour moi la base de toutes mes relations interpersonnelles, j’ai ouvert, en 2008, à Angers, mon propre lieu d’accueil et de soutien thérapeutique.

Je vous propose donc de venir m’y rencontrer afin de vivre en ma compagnie la fabuleuse aventure de la relation thérapeutique.